Accueil Dernières nouvelles Plan du site Contact


Paroisse Sainte Gertrude Etterbeek

 
La présentation à la presse du projet de nouvelle église. (29/9/2017)

Publié le samedi 14 octobre 2017, par JPS

Voici le texte du document remis à lors de la conférence de presse le 29 septembre 2017. Divers journaux s'en sont fait écho.

Reconstruction de l'église Sainte-Gertrude

La nouvelle église se présente sous la forme d'une construction complexe érigée autour d'un espace central. Celui-ci sera délimité par une enceinte constituée de segments circulaires qui s'ouvrent vers l'extérieur : l'ensemble évoque la forme d'une main ouverte qui accueille et rassemble. Autour de cet espace central se greffent plusieurs espaces connexes de tailles différentes, qui ont comme caractéristique commune leur forme ovale mais qui se différencient les uns des autres par leurs dimensions et leurs fonctions. Ils forment un ensemble, mais sont à la fois particuliers et autonomes. Ces espaces servent aussi de zones de transition entre l'espace central de l'édifice et l'extérieur.

L'intérieur du bâtiment forme une figure concentrique parfaitement régulière qui symbolise l'idée de "communion" : la communauté se rassemble autour de l'autel et de la chaire. A l'image d'une place centrale, l'espace principal sert aussi de liaison aux espaces contigus de taille plus petite. La façade du bâtiment s'ouvre vers l'extérieur à deux endroits distincts. La grande fenêtre qui illumine l'espace central est orientée vers l'est : en matinée, cette rosace fait pénétrer la lumière du soleil directement dans l'espace principal. L'entrée de l'église est orientée vers l'ouest ; un porche d'entrée sert de liaison entre l'espace sacré et l'espace public.

Sur le plan architectural, la nouvelle église se distingue de son environnement immédiat par sa forme à la fois dynamique et protectrice. Les volumes intérieurs du bâtiment ne sont clairement perceptibles que lorsqu'on y entre. L'enveloppe en briques claires de l'édifice le distingue également des immeubles alentour et souligne son caractère à la fois unique et traditionnel. Ces éléments confèrent au bâtiment un rayonnement solennel ; celui-ci résulte de l'utilisation particulière de matériaux simples en combinaison avec la lumière qui illumine les parois courbées : cette combinaison crée un effet sculptural tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du bâtiment. L'édifice peut se décrire comme une « sculpture architecturée » délimitée par une enveloppe continue de parois courbées. Il n'est donc pas approprié ici de parler de façades arrière, avant ou latérales. Toutes ces façades forment un ensemble continu.

L'édifice comporte un campanile séparé de l'espace central. Au bas de celui-ci, un espace de recueillement est aménagé. La croix en fonte qui se trouvait autrefois dans l'église démolie y sera exposée. Cet espace dispose d'une entrée séparée et on y accède librement en journée. Les quatre anciennes cloches (disposées depuis la démolition de l'église sur la place Van Meyel) retrouveront également une place dans la nouvelle église dans la partie haute du campanile.

On entre dans le bâtiment par l'entrée principale accessible via le parvis. La zone d'entrée est délimitée par un mur courbe attenant au campanile. Elle donne accès à un porche d'entrée et au narthex qui mène également à l'espace central et à la chapelle latérale.

Les multiples modules aménagés autour de l'espace central permettent d'y rassembler des groupes de personnes dans des diverses configurations. L'espace principal, au centre du bâtiment, et la chapelle latérale peuvent accueillir 230 visiteurs. Ils pourront également accueillir en dehors des offices religieux des activités culturelles, comme des concerts ou des conférences.

Tout l'espace intérieur du bâtiment est rythmé par la lumière. A travers une enfilade de puits lumineux, un éclairage tamisé et « mystique » se projette sur les parois courbes de l'espace central. La lumière du soleil, filtrée par des lanternes disposées dans le toit, se reflète contre les parois intérieures des puits de lumière. Au-delà de leur fonction de sources lumineuses naturelles, ces puits de lumière ont également une incidence acoustique et contribuent à augmenter le volume d'air circulant dans l'espace central. La rosace incrustée dans la façade fait pénétrer la lumière du soleil directement au cœur de l'espace central. Le dessin intégré à la disposition des fenêtres est une interprétation abstraite du plan de l'église. Les fenêtres ne permettent pas seulement à la lumière naturelle de pénétrer dans le bâtiment : lorsque le soir tombe et lorsqu'une activité se déroule dans l'église, elles reflètent également vers l'extérieur la lumière artificielle qui éclaire l'intérieur du bâtiment.

Réaménagement de la place Van Meyel

Composée d'éléments courbes, la silhouette de la nouvelle église Sainte-Gertrude est résolument moderne et différente du style architectural des bâtiments alentour. Cependant, par ses dimensions, sa hauteur et la spécificité de son enveloppe extérieure constituée de briques, l'édifice s'intègre harmonieusement dans le tissu urbain du quartier. Sur base d'un accord établi avec la Fabrique d'Église de la Paroisse Sainte-Gertrude, propriétaire de la parcelle, la commune a confié à ses services techniques - en collaboration étroite avec les architectes de la nouvelle église et de paroissiens actifs réunis en groupe de travail « reconstruction » - le soin d'élaborer un projet de réaménagement de l'assiette centrale de la place Van Meyel. La nouvelle église, en effet, sera de taille plus réduite que l'ancien bâtiment et n'aura qu'une emprise partielle sur la place.

Une première esquisse a donc été établie sur base d'une concertation entre les services communaux et les architectes de l'église. L'idée est de créer ici un nouvel espace public, à caractère original et emblématique, complémentaire au bâtiment. La nouvelle place aura aussi pour vocation de tisser des liens avec le voisinage en devenant un véritable lieu de rencontre pour les habitants du quartier ou d'Etterbeek.

Pour atteindre ces objectifs, les concepteurs du projet ont opté pour un espace accordant une place prépondérante à la strate végétale : un lieu vivant et vert, donc. Sur le plan fonctionnel, l'aménagement imaginé tient compte au maximum des multiples besoins intégrés à la place.

L'élément central de la place sera constitué d'un cercle en pavés disposé devant la façade centrale de l'église. Il servira de parvis à l'église et contribuera à la définition de la nouvelle identité du lieu. Afin d'établir un lien naturel avec la rue Général Leman, aucune plantation majeure ne sera effectuée sur l'axe central de la place. Par ailleurs, en guise de clin d'œil à l'ancienne église démolie en 1993, un alignement de pierres en retracera symboliquement le contour sur le sol. On pourra ainsi visualiser le fait que l'église occupait autrefois la totalité de la superficie disponible sur la place Van Meyel.

Historique du dossier

11 mai 1993 : la présence de fissures inquiétantes est constatée en divers endroits de l'église Ste-Gertrude.

12 mai 1993 : évacuation des habitants du quartier vers un centre d'hébergement provisoire.

13 mai 1993 : le bourgmestre prend un arrêté de démolition ratifié par le collège et le conseil communal.

15 mai 1993 : démolition de l'église.

Juin 1993 : aménagement d'une aire de repos sur la place.

1997 : élaboration d'un premier projet de reconstruction de l'église.

Mai 1998 : présentation à la presse d'un projet de reconstruction de l'église (associé à un projet de réaménagement de la place) incluant l'aménagement d'une salle polyvalente en sous-sol.

Mars 1999 : révision du projet : il n'est plus question d'une salle polyvalente mais les principes de construction d'une église de taille plus réduite et située à l'arrière de la place sont actés.

Mai 2000 : approbation d'une convention entre la commune et la Fabrique d'Église concernant la construction d'une nouvelle église et le réaménagement de la place. La commune est le maître d'ouvrage du projet.

2002 - 2004 : le projet évolue. Il est notamment envisagé de construire un parking souterrain et d'intégrer la reconstruction de l'église dans un projet immobilier incluant également du logement.

Entre 2005 et 2012 : pas d'évolution majeure du projet. Dans l'intervalle, la Fabrique d'Église réunit les fonds nécessaires pour financer seule la reconstruction.

Mars 2014 : nouvelle convention entre la commune et la Fabrique d'Église. La Fabrique d'Église sera le maître d'ouvrage et la nouvelle convention ouvre la voie à l'élaboration d'un nouveau projet. Celui-ci sera conçu en concertation étroite avec les paroissiens.

Printemps 2017 : présentation par la Fabrique d'Église des nouveaux plans aux autorités communales. La commune entame l'élaboration d'un projet de réaménagement de la place, complémentaire à la reconstruction de l'église.

29 septembre 2017 : présentation à la presse et aux habitants du projet de reconstruction de l'église et de réaménagement de la place Van Meyel.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
  Accueil

Informations
      Adresses utiles
      Agenda
      Gestion
      Horaires
      Liens Internet
      Services
      Unité pastorale et paroisses voisines

Livre d'Or : bientôt en ligne...

Nederlandstalige Parochie Paroisse Sainte Gertrude
      Edito
      Vie de Sainte Gertrude


      Contact

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Tapisserie de carême 2017
A propos de Sainte Gertrude
Réunion de rentrée pastorale 2017 - 2018
Presentatie aan de pers van het nieuwe kerkproject. (2017/09/29)
Prières à Sainte Gertrude
Sainte Gertrude



[ Haut ]
 

Accueil Dernières nouvelles Plan du site Contact


Editeur responsable © Paroisse Sainte Gertrude Etterbeek
Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.
Design © Drop Zone City adapté par Philmass
______________________________________________

Les photos figurant sur ce site y sont placées en toute "bonne foi".
Si malgré cela vous souhaitez que l'une d'entre elles soit retirée, faites le nous savoir.