Accueil Dernières nouvelles Plan du site Contact


Paroisse Sainte Gertrude Etterbeek

 
Vous êtes ici : Paroisse Sainte Gertrude

Une statue du XVème siècle dans notre patrimoine

Publié le jeudi 16 juillet 2015, par JPS

La paroisse possède une statue en chêne de sa sainte patronne, datée de la fin du quinzième siècle. Nous vous la présentons ici, en attendant de pouvoir la rendre visible à tous dans notre future église.

Une statue du XVème siècle

La paroisse possède un véritable petit chef d'oeuvre, fort ancien, en l'occurrence une statue en bois de sa sainte patronne ayant plus de 500 ans d'existence. Actuellement, elle est gardée en un lieu sûr. Elle devrait être restaurée et trouver ensuite un écrin hautement sécurisé dans la nouvelle église qui sera construite dans les prochaines années.

L'histoire de sa (re)découverte

La découverte de ce petit chef d'oeuvre vaut la peine d'être contée. Le curé Dequid nous la raconte : "En 1940, Armand GODFRIN, routier de la troupe scoute, ayant terminé ses études d'architecte, suivait des cours d'archéologie aux Musées Royaux d'Art et d'Histoire du Cinquantenaire. Les données sur la sculpture brabançonne de la fin du Moyen-Age attirèrent son attention sur les caractères de la statue de sainte Gertrude trouvée dans le grenier de l'église paroissiale et ornant le local de la troupe. Il en référa à son professeur. Après un examen approfondi, la conclusion s'imposa, il s'agissait d'une oeuvre remarquable du XVe siècle, sortie des ateliers bruxellois de cette époque. La statue quitta le local scout pour le presbytère".

Hélas, la guerre survint. Il fallu mettre la statue à l'abri dans les caves du Musée du Cinquantenaire. Quant à Armand Godfrin, il connut un sort funeste. Le 12 août 1944, le camp scout de La Fresnaye (à Dworp) fit l'objet d'une descente de collaborateurs wallons. Des routiers de la 30e Unité Sait-Gertrude, dont Armand, furent arrêtés à proximité et amenés au camp où une trentaine d'autres scouts étaient déjà détenus par la Gestapo qui soupçonnait que le lieu serve à la résistance. Sous la torture, un chef scout finit par avouer où des armes étaient entreposées.

Le premier septembre, une partie des scouts fut envoyée en Allemagne. Armand Godfrin n'en revint pas. Il avait 24 ans

Restauration et mise en valeur

Après la guerre, la statue fut nettoyée par les services du Musée du Cinquantenaire, sauf à quelques endroits où l'on garda des traces des couches de peinture successives qui la recouvrit au cours des ans. La statue est en chêne. Pour toute restauration, on acheva seulement le crosse dont il manquait la volute. En avril 1949, elle fut intronisée dans l'autel de sainte Gertrude dans l'église paroissiale (transept gauche).

Avant de prendre place dans la nouvelle église qui devrait être construite d'ici peu, une restauration complète de la statue est envisagée. Il faudra toutefois trouver les fonds nécessaires, mais cela est une autre histoire...

Intérêt de l'oeuvre

Dans l'article de 1949, le comte Joseph de Borchgrave d'Altena, le professeur d'A. Godfrin qui réalisa la première expertise, en parle de la façon suivante :

« Tout ici est encore recueillement et pensée intérieurs ; la forme est serrée comme la composition ; l'attitude stable, sans lourdeur, et les gestes retenus sans gaucheries.

La statue porte comme marque le maillet bruxellois et se range d'ailleurs sans peine, parmi les productions les plus célèbres de notre ville.

On pense devant elle au saint Hubert, au saint Laurent et au saint Fiacre de l'église Saint-Jacques à Louvain (3) ; aux images de la « Madeleine » de nos Musées et de l'Hôtel Cluny à Paris ; aux anges de la collection du baron de Decker ; à la Vierge d'Assomption de Nivelles ; aux statues qui ornent le retable d'Ytter-Selö, en Suède 5...

... Il n'est pas imprudent d'affirmer, en effet, qu'il s'agit de la plus remarquable des statues de sainte Gertrude créées en Brabant à la fin de l'époque gothique.

Elle surclasse les autres images de cette bienheureuse conservées dans le pays : citons les statues de la crypte de Nivelles et de Landen ».

Cette statue est donc en chêne moiré, et d'assez grande taille (quasi grandeur nature). Elle a été datée de la fin du quinzième siècle, probablement de 1490. Fait particulier : elle est sculptée dans un demi-tronc creux et l'arrière n'est pas travaillée.

Quelques attributs

Remarquons que dans cette statue, la sainte n'apparaît pas entourée de rongeurs. C'est pourtant à cette époque que l'on commence à la représenter en compagnie de rats (Nuremberg, 1493 ; Landen, 1480...)

Elle possède toutefois une crosse avec une volute s'enroulant vers l'extérieur. La crosse indique que la sainte est fondatrice d'un ordre. L'enroulement vers l'extérieur signifierait que le pouvoir de l'abbesse s'étendait en dehors du couvent. La hampe est garnie d'un voile. Au départ, c'était simplement un mouchoir qui isolait la main du cuivre de l'objet. Par la suite, le tissu fut solidarisé avec la crosse.

Notre sainte Gertrude tient en mains un livre ouvert. Dans l'iconographie, ce sont encore une fois les fondateurs d'ordres qui tiennent ainsi un livre ouvert, contenant les règles de l'ordre.

Et c'est tout comme attributs. La sainte Gertrude d'Etterbeek est d'une très grande sobriété, mais d'une grande finesse. Son auteur reste à ce jour inconnu.

Sources :

Cte J. de B. et DEQUID, Jos, 1949 La Sainte Gertrude d'Etterbeek Bulletin de la Société Royale d'Archéologie de Bruxelles. Juillet 1949. pp 41-44

Gierts, Monique

A propos d'une statue de sainte Gertrude.

Le folklore brabançon n°144 ; pp 515-533

Laporte, Christian, 2006

La Fresnaye, mémoire du scoutisme belge

http://www.lafresnaye.be/article_claporte.htm (Consulté le 19/6/2015)


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
  Accueil
      Carême 2018

Informations
      Adresses utiles
      Agenda
      Gestion
      Horaires
      Liens Internet
      Services
      Unité pastorale et paroisses voisines

Livre d'Or : bientôt en ligne...

Nederlandstalige Parochie Paroisse Sainte Gertrude
      Edito
      Reconstruction
      Vie de Sainte Gertrude


      Contact

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Photos des Confirmations 2010
Photos des activités de mai-juin 2007
2013 : marché de Noël les 14 et 15 décembre
Merci, Père Paul !
Les photos du repas festif du 21-1-2012
« Mieux Vivre à Tienkouakro » : fête le 18 octobre 2008
Reconstruction : le 14 avril 2016, une nouvelle étape
Photos de la réunion des équipes pastorales et liturgiques d'Etterbeek
Noël 2007
In memoriam



[ Haut ]
 

Accueil Dernières nouvelles Plan du site Contact


Editeur responsable © Paroisse Sainte Gertrude Etterbeek
Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.
Design © Drop Zone City adapté par Philmass
______________________________________________

Les photos figurant sur ce site y sont placées en toute "bonne foi".
Si malgré cela vous souhaitez que l'une d'entre elles soit retirée, faites le nous savoir.