Accueil Dernières nouvelles Plan du site Contact


Paroisse Sainte Gertrude Etterbeek

 
Vous êtes ici : Informations > Agenda

Fin de l'année Saint Paul

Publié le mercredi 27 mai 2009, par Chrimar

Avec la fête des Saints Pierre et Paul, le 29 juin, s'achève « l'année Saint Paul ». Dans la brochure de Pâques du Cardinal Danneels sur « Paul de Tarse », il termine par ce chapitre qui exprime bien l'esprit dans lequel vivait Saint Paul :

Les communautés aimaient elles aussi leur fondateur. Paul en est à son dernier voyage. Il va à Jérusalem. Son bateau accoste dans la ville portuaire de Milet. De là il envoie un message à Ephèse, situé à 50 kilomètres dans l'arrière-pays. Il convie les anciens à venir le saluer et à faire leurs adieux, car il sait que ce sera son dernier voyage.

C'est là que Paul donne le plus beau et le plus émouvant des discours d'adieu que nous ayons conservé.

« Vous savez comment j'ai vécu parmi vous » dit-il aux anciens d'Ephèse, « depuis le premier jour de mon arrivée en Asie ; j'ai servi le Seigneur en toute humilité, dans les larmes et au milieu des épreuves que m'ont valu les complots des Juifs… Je suis maintenant en route pour Jérusalem, poussé par l'Esprit, sans savoir ce qui m'y attend. Mais en tous cas, l'Esprit me l'atteste de ville en ville : chaînes et détresses m'attendent. Pour ma part je n'attache pourtant pas la moindre importance à ma survie, pourvu que je puisse accomplir ma vie, ainsi que la mission que j'ai reçue du Seigneur, c'est-à-dire témoigner de l'Evangile et de la grâce de Dieu » (Ac 20, 18-20, 22-24).

Paul leur donne ses derniers conseils : « Soyez pour cela vigilants et n'oubliez pas comment, trois années, durant, à chaque fois, je n'ai eu de cesse de conseiller, en pleurant, chacun de vous » (Ac 20,31). Il les confie à « Dieu et à l'Evangile de sa grâce ». Et il leur rappelle qu'il a toujours assuré sa subsistance en travaillant de ses propres mains, sans « jamais désirer argent ou vêtement de personne ». En tout, il leur a montré qu'il vaut mieux travailler pour pouvoir aider les faibles, à l'aune des paroles du Seigneur Jésus qui a dit, en effet : « Donner rend plus heureux que de recevoir » (Ac 20, 35).

Vient ensuite l'adieu émouvant. On voit combien les anciens aimaient Paul et réciproquement. « Lorsqu'il acheva de parler, il se mit à genoux avec eux pour prier. Personne ne pouvait contenir ses larmes. Tous se jetèrent à son cou et l'embrassaient. Ils étaient surtout consternés d'apprendre qu'ils ne le reverraient plus. Puis ils l'accompagnèrent jusqu'au bateau » (Ac 20, 36-38).

Et Paul s'en est allé. Ce fut leur dernière rencontre. A Jérusalem il fut déféré au tribunal pour le faire condamner et l'exécuter. Mais Paul avait la citoyenneté romaine et, à ce titre, pouvait faire appel à l'empereur pour être jugé par la juridiction impériale de Rome. Aussi se prévalut-il de ce droit. « Je fais appel à l'empereur », dit-il au gouverneur Festus. Après concertation avec ses conseillers, Festus déclara : "Tu en appelles à l'empereur, alors tu iras devant l'empereur » (Ac 25,12). Et il en fut ainsi.

A Rome, Paul résida deux ans dans un logis loué ; il y recevait tous ceux qui venaient à lui (Ac 28,30). Il était cependant un homme solitaire. A la fin de quelques lettres on peut encore quasi toucher sa solitude.

« Viens vite me rejoindre », écrit-il à Timothée, « car Démas m'a abandonné ; il s'est épris du monde et est parti pour Thessalonique. Crescens est allé en Galatie,Tite en Dalmatie. Seul Luc est resté auprès de moi. Prends Marc et amène-le avec toi car il peut me rendre de bons services. J'ai envoyé Tychique à Ephèse. En venant, apporte le manteau que j'ai laissé à Troas chez Carpos, ainsi que mes livres et surtout les parchemins. La première fois que j'ai présenté ma défense, ils m'ont tous abandonné. Qu'il ne leur en soit pas tenu rigueur. Essaie de venir encore avant l'hiver » (2Tm 4,9-13.16.21).

« Mais le Seigneur m'a assisté et donné sa confiance, de sorte que j'ai mené à bien la prédication et que toutes les nations ont entendu le message. Je suis sauvé de la gueule du lion » (2Tm 4, 17).

Et puis nous n'entendons plus rien de lui. Nous savons seulement qu'il a été mis à mort. Son tombeau se trouve dans la basilique Saint Paul-hors- les-murs à Rome.

Mais l'espérance de Paul ne fut pas déçue. « Le Seigneur me sauvera de tout mal et me conduira sain et sauf dans son Royaume céleste. A Lui la gloire dans les siècles des siècles. Amen. » (2Tm 4, 18).


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
  Accueil
      Carême 2018

Informations
      Adresses utiles
      Agenda
      Gestion
      Horaires
      Liens Internet
      Services
      Unité pastorale et paroisses voisines

Livre d'Or : bientôt en ligne...

Nederlandstalige Parochie Paroisse Sainte Gertrude
      Edito
      Reconstruction
      Vie de Sainte Gertrude


      Contact

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Photos de la Marche des Jeunes 2006
Feuille paroissiale 18ème dim.
Temps forts de la prière en mai 2006
Temps forts de la prière en mars
Temps forts de la prière en mai 2010
Temps forts de la prière en février 2007
Temps forts de la prière en décembre 2009
Célébrations et temps forts en avril 2012
Toussaint 2015
Temps forts de la prière en février 2006



[ Haut ]
 

Accueil Dernières nouvelles Plan du site Contact


Editeur responsable © Paroisse Sainte Gertrude Etterbeek
Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.
Design © Drop Zone City adapté par Philmass
______________________________________________

Les photos figurant sur ce site y sont placées en toute "bonne foi".
Si malgré cela vous souhaitez que l'une d'entre elles soit retirée, faites le nous savoir.