Accueil Dernières nouvelles Plan du site Contact


Paroisse Sainte Gertrude Etterbeek

 
Vous êtes ici : Paroisse Sainte Gertrude > Edito

Editorial décembre 2007

Publié le jeudi 22 novembre 2007, par Chrimar

Le dernier jour de Bruxelles-Toussaint 2006, le Cardinal Danneels a lancé un appel pour que les paroisses réservent les bâtiments non occupés pour les confier à une AIS « Agence Immobilière Sociale » . Cette action a été baptisée « BETHLEEM ».

« Il y a un grand besoin de logements sociaux à Bruxelles. En tant qu'Eglise, nous voulons contribuer à remédier au problème. Suite au Congrès, nous voulons concrétiser une initiative dans le domaine de la diaconie. Plusieurs maisons de l'Eglise sont louées à des Agences Immobilières Sociales. Nous avons lancé un appel à toutes les paroisses de Bruxelles pour affecter des maisons inoccupées au logement social. Une concertation avec les Agences Immobilières Sociales d'inspiration chrétienne aura lieu pour coordonnner le souci de l'Eglise du logement social. »

C'est ainsi que le Cardinal fit part de son souhait de voir l'Eglise s'engager dans la création de logements sociaux par le biais des Agenes Immobilières Sociales (AIS). Il songeait particulièrement aux biens immmobiliers que possèdent les paroisses et congrégations religieuses.

Reconnues, agréées et subsidiées par la région de Bruxelles-Capitale Les AIS ont comme objectif de proposer des logements de bonne qualité avec des loyers qui restent accessibles à une population précarisée. La raison d'être des AIS est donc d'être l'interface entre le propriétaire et le locataire. Ainsi, le propriétaire est-il assuré d'un revenu constant tandis que l'AIS veillera à l'entretien « en bon père de famille » du bien, et à l'occasion, d'un accompagnement social du locataire.

Nous vous donnons ci-après un extrait de l'exposé par le Chanoine COSIJNS, coordonnateur du groupe BETHLEEM.

Que veut réaliser l'Eglise ? La contribution de l'Eglise de Bruxelles à l'habitat social, par le biais du groupe Bethléem, est le premier sujet qu'il m'a été demandé d'aborder. Il nous faut veiller à ce que des bâtiments de l'Eglise, qui ne sont plus employés par la pastorale, ne soient pas vendus, mais soient réservés à un habitat à loyer modéré, par le biais des AIS. Nous voulons inviter non seulement les chrétiens, mais aussi toute personne de bonne volonté, à faire de même parce que nous croyons que les AIS sont une manière évangélique, créative et fiable de gérer les propriétés dont nous disposons.

Qui est demandeur de ce type de logements ? A Bruxelles, quantité de gens ne peuvent se payer un logement convenable parce qu'ils vivent avec un revenu modeste. Les Agences pourront les accueillir selon des critères propres. Le besoin est énorme tant est longue la liste d'attente de ceux et celles qui espèrent obtenir un logement social. Comment se pose le problème du logement à Bruxelles, où 28000 personnes attendent un logement social ? Comment une population à faible revenu peut-elle trouver un logement décent ? Et que peut faire l'Eglise pour remédier à ce problème ?

Avec quelle infrastructure peut-on gérer un important patrimoine immobilier ? L'infrastructure comprend d'une part le « Fonds Bethléem », agréé par la Fondation Roi Baudouin, qui garantit la déductibilité fiscale pour les dons affectés à ce projet. D'autre part, une « Coopérative Bethléem » qui nous permettra de gérer un certain nombre de bâtiments destinés aux AIS. Actuellement, une vingtaine de bâtiments sont donnés en location. Une cinquantaine de personnes y habitent par le biais des paroisses. En tant que propriétiaires, nous n'intervenons pas dans le choix des personnes qui bénéficieront de la location. Ce sont les AIS qui désigneront les locataires.

Le voeu du Cardinal est donc bien en marche ? Je le pense. D'ailleurs, le Cardinal tirera les conclusions et appellera les chrétiens à concrétiser cette forme de diaconie.

Comment ce colloque du 9 novembre dernier a-t-il été préparé ? Après l'appel du Cardinal au Congrès de Toussaint 2006, nous avons formé un groupe de travail comprenant des gens d'Eglise, des représentants des AIS proches de l'Eglise et des personnes du monde financier. Nous avons travaillé ensemble durant un an. Nous avons baptisé ce groupe « Bethléem », parce qu'à Bethléem, il n'y avait « pas de place pour eux », comme aujourd'hui il n'y a « pas de place » dans des logements décents pour les pauvres.

Extraits de « Pastoralia » Novembre 2007


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
  Accueil
      Carême 2018

Informations
      Adresses utiles
      Agenda
      Gestion
      Horaires
      Liens Internet
      Services
      Unité pastorale et paroisses voisines

Livre d'Or : bientôt en ligne...

Nederlandstalige Parochie Paroisse Sainte Gertrude
      Edito
      Reconstruction
      Vie de Sainte Gertrude


      Contact

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Edito avril 2008
Le mot du Curé
Edito janvier 2014
Edito de juillet-août 2009
Editorial de décembre 2005
Edito septembre 2007
Edito juillet-aoüt 2013
Edito novembre 2008
Edito de septembre 2009
Edito novembre 2007



[ Haut ]
 

Accueil Dernières nouvelles Plan du site Contact


Editeur responsable © Paroisse Sainte Gertrude Etterbeek
Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.
Design © Drop Zone City adapté par Philmass
______________________________________________

Les photos figurant sur ce site y sont placées en toute "bonne foi".
Si malgré cela vous souhaitez que l'une d'entre elles soit retirée, faites le nous savoir.